Développement d'un dosimètre OSL intégré sur satellite pour la mesure de l'environnement radiatif spatial

 

 

 

Depuis les années 1980, l'Université Montpellier 2 développe un dosimètre dédié à la métrologie de l’environnement radiatif spatial. Ce capteur de radiations utilise le principe de la Luminescence par Stimulation Optique (OSL). Une première version, embarquée sur le satellite JASON-2. L’analyse des premières données en  vol  reçues a permis de proposer d’importantes améliorations conduisant à une nouvelle génération de capteur. Ces améliorations sont proposées dans le but de : (1) rendre le dosimètre plus flexible et facile à utiliser pour l’utilisateur final; (2) ajouter la capacité de tester en interne pour vérifier le bon fonctionnement après intégration; (3) mettre en œuvre une correction en ligne de l'effet de la température. Pour ce faire, l'architecture du capteur a été modifiée. De plus, dans le but d'augmenter la fiabilité et d'éviter la détection de lumière parasite par la chaine optique, une encapsulation du matériau OSL et un package ont été ajoutés autour du dosimètre.

 

vendredi 7 Décembre à 10h30 dans l'amphithéâtre sur le campus Saint Priest

 

 

 

FaLang translation system by Faboba