Comparaison de la production de trois technologies différentes de panneaux solaires en fonctionnement réel avec suivi du soleil et intégration de batteries lithiums innovantes adaptées au stockage des énergies intermittentes

Dans une vision de développement durable et d’indépendance énergétique visant l’intégration massive des énergies renouvelables à moyen terme dans le mix énergétique, les travaux menés au cours de cette thèse se sont axés sur deux thématiques:

- d’une part, la comparaison de la production de trois technologies différentes de panneaux solaires (silicium, silicium avec concentration, CdTe) en fonctionnement réel dans une centrale photovoltaïque au sol dotée du suivi deux axes de la course du soleil ;

- d’autre part et étant donné la nature intermittente de l’énergie photovoltaïque et son non-synchronisme avec la consommation, le développement et l’intégration de batteries à base de lithium comme moyen de stockage électrochimique de l’énergie photovoltaïque. L’approche est novatrice et a permis l’étude de nouveaux composés d’électrodes étudiés sous contraintes photovoltaïques réelles et utilisant différentes stratégies de restitution de l’énergie en vue du déploiement prochain des réseaux intelligents. Les simulations portent sur des accumulateurs de petites tailles classiquement utilisés dans les laboratoires de recherche mais préfigurant ce qui pourra être construit à plus grande taille.

soutenance de thèse de Loïc GOEMAERE le vendredi 16 décembre

Loïc GOEMAERE
Doctorant – PhD Student
Institut d’Electronique du Sud – UMR CNRS 5214
Groupe Energie et Matériaux
Université Montpellier 2 – cc 79 Campus STISS
860, rue de Saint Priest 34097 Montpellier

FaLang translation system by Faboba