Domaine Capteur

Notre Société ne souhaite plus laisser de place à la fatalité, à l’impondérable et devient de plus en plus exigeante

vis-à-vis de ses scientifiques en leur demandant de tout expliquer, de tout prédire et ce dans tous les domaines en interaction avec l’être humain. Ainsi la communauté scientifique est de plus en plus demandeuse de moyens d’identification, d’évaluation et de mesures. Dans ce contexte, pour comprendre le positionnement de l’IES, Institut d’Electronique, il convient de définir ce qu’est l’électronique. Étymologiquement parlant, l’électronique regroupe tout ce qui est relatif à l’électron.

A L’IES, Institut d’électronique, nous définissons plus particulièrement l’électronique comme l’interface qui permet de passer d’une grandeur non électrique (chimique, biologique, physique, environnementale, comportementale…) à une grandeur « informatisable », c’est-à-dire mise sous la forme de bits, d’octets, transférables, stockables et exploitables en terme de données. C’est cette même définition qu’utilisent les industriels pour « parler » des capteurs. Ainsi, électronique et capteurs sont pour l’IES deux mots extrêmement proches. L’objet de cette plaquette est de montrer comment nous déclinons l’Electronique au travers de différents transducteurs (acoustiques, photoniques, thermiques…) au service des capteurs pour répondre aux attentes des autres disciplines
scientifiques mais également des industriels.

Matériaux
Piézoélectriques, Pyroélectriques,
Thermorésistifs, Piézorésistifs,
Métaux et diélectriques.

Domaines d’applications
Propagations ultrasonores,
Résonances acoustiques,
 Transferts thermiques.

Technologies   
Couches minces, électrodéposition   
Polissage,
Substrats souples.

Capteurs
Pression, composition gaz,     
 accéléromètres, gyromètres,    
 déformations.

 

 

FaLang translation system by Faboba